top of page
Bandeau blanc
  • Yann STEINBERG

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

Dernière mise à jour : 19 avr.

Dorénavant, avant de vendre ou mettre en location un bien immobilier, il est devenu obligatoire de le faire expertiser par un diagnostiqueur certifié. L'objectif des diagnostics immobiliers étant d'informer l'acquéreur ou le locataire de la conformité du bien. Cela s'apparente au contrôle technique d'un véhicule dans le secteur automobile.

DIAGNOSTICS IMMOBILIERS OBLIGATOIRES

Avant toute chose, nous vous rappelons que les diagnostics de votre bien doivent obligatoirement être réalisés avant le début de sa commercialisation, tant pour une vente que pour une location, que vous recouriez ou non aux services d'un professionnel de l'immobilier. A titre d'information, vous retrouverez dans notre article "Recette d'une vente réussie" des informations susceptibles de vous intéresser dans le cadre d'une transaction immobilière.

 

1. La liste des diagnostics immobiliers obligatoires


Au fil du temps, notre degré d'exigence vis-à-vis de nos logements s'est accru, tant pour améliorer notre confort que pour répondre au défi climatique à relever. C'est pourquoi cette liste continue de s'allonger régulièrement. La dernière obligation concernant la réalisation d'un audit énergétique pour les biens en monopropriété dont le DPE les classerait en F ou G.


A date, voici la liste des diagnostics et états obligatoires, à la vente comme à la location, certains l'étant sous condition(s) :

Liste des diagnostics immobiliers obligatoires

En fonction de l'époque de construction de votre bien, du type de bien et de son implantation géographique, la liste varie substantiellement. C'est votre diagnostiqueur qui vous confirmera précisément les contrôles obligatoires pour votre logement. Ces diagnostics et informations devant être regroupés dans le Dossier de Diagnostic Technique (DDT).


Notre conseil :

Faites appel à un bon diagnostiqueur ! Dorénavant, les diagnostics les plus importants sont opposables (DPE, amiante, plomb notamment) tant au diagnostiqueur qu'au propriétaire, par le nouvel occupant. Les sanctions en cas de faute voire de mensonge peuvent se chiffrer à des centaines de milliers d'euros d'amende et à de la prison ferme.

 

2. Et la surface du logement, obligatoire ou pas ?


Plusieurs cas de figure existent suivant la nature de la transaction souhaitée et le type de bien.


Concrètement, depuis 1996 et l'adoption de la loi Carrez, il est devenu obligatoire d'indiquer, dans les documents et annonces, la surface dite Carrez du bien vendu, dès lors qu'il mesure plus de 8 m². Le mesurage peut-être effectué par vos soins, mais il vous est fortement recommandé de le confier à un diagnostiqueur certifié. En effet, l’acquéreur dispose, dans l'année qui suit l'achat, d’une garantie pour constater un métrage imprécis. En cas d'écart supérieur à 5% avec la surface annoncée lors de la vente, l’acquéreur pourra contester la superficie du bien, à condition de n’avoir effectué aucun aménagement ou travaux. Cela pouvant notamment mener à une minoration de votre prix de vente. Par ailleurs, les diagnostiqueurs sérieux vous imposeront ce mesurage car il influe directement sur le résultat du DPE, résultat qui leur est opposable par le futur acquéreur.

Pour ce qui est d'une maison individuelle, la législation diffère sensiblement. En l'occurrence, la loi n'impose aucune obligation de mesurage de sa superficie pour vendre. Dans ce cadre, le DPE aura une simple valeur déclarative. Cependant, il nous parait commercialement très compliqué de vendre un bien sans cette information, à une époque où les annonces sont de plus en plus complètes. Pour finir, vous devez savoir qu'un acquéreur peut faire intervenir (à ses frais) un professionnel afin d'attester d'un métrage précis.


Concernant une location, vous aurez l'obligation d'indiquer la surface habitable du logement dans le bail, hormis pour les logements de fonction, locations saisonnières et résidences secondaires. Vous pourrez effectuer ce mesurage vous-même en prenant soin d'afficher une surface conforme. Attention aux erreurs, la sanction peut-être lourde !

 

3. En savoir plus sur les diagnostics immobiliers !

Diagnostic de Performance Énergétique (DPE)

"Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un document qui sert principalement à estimer la consommation d'énergie et les taux d'émission de gaz à effet de serre d'un logement (ou bâtiment)." (Source)

Constat de Risque d'Exposition au Plomb (CREP)

État de l'installation intérieure de l'électricité

État de l'installation intérieure du gaz

État des risques

État mentionnant la présence ou l'absence d'amiante

État de l'installation d'assainissement non collectif

État relatif à la présence de termites

État des nuisances sonores aériennes

Risque de mérule

Audit énergétique

Carnet d'Information du Logement

 

La réalisation des diagnostics, au-delà de leur caractère obligatoire, revêt un enjeu croissant, notamment à l'heure de la mise en vente de votre bien. En effet, les acquéreurs sont de plus en plus attentifs à la note DPE du bien mais aussi au contenu plus technique tels que les anomalies électriques par exemple.


Cette vigilance accrue influençant directement la valeur marchande de votre bien, plus que jamais vous devrez choisir avec soin votre professionnel.

21 vues

Posts similaires

Voir tout

Commentaires


bottom of page